LOMBALGIE         MIGRAINES         TRAUMATISMES PHYSIQUES

Traitement des migraines et céphalées en ostéopathie



Les migraines et céphalées sont caractérisées par des douleurs du crâne, ayant le plus souvent pour siège les régions temporales, orbitaires, accompagnées de signes connexes. Elles ont diverses origines et leur traitement diffère en fonction de leur cause.
Elles touchent 12 % de la population de tous âges et des deux sexes.

Symptômes :

- Douleurs orbitaires
- Douleurs temporales
- Douleurs en casque venant parfois de la colonne cervicale
- Douleurs sur toute une moitié du crâne
- Les douleurs peuvent être de nature pulsatile ou non
 

Signes d'accompagnement :

Vertiges, nausées, vomissements, photophobie, perte partielle ou troubles de la vue, intolérance aux sons, malaise général, irritabilité, troubles de la concentration, tensions cervicales ou dorsales supérieures.
 

Grands types :

- Migraine commune : douleur souvent limitée à un côté, pulsatile, aggravée par le mouvement, accompagnée de nausées. La douleur atteint son maximum en 2-4 h et peut durer jusqu'à 72h sans traitement.
- Migraine accompagnée : des signes précèdent la crise douloureuse : fourmillements, paralysie partielle temporaire... Ils disparaissent en 1h environ pour laisser place à la douleur crânienne.
- Ophtalmiques : accompagnées de phénomènes visuels particuliers.

Origines :


- Vasculaires : les douleurs sont vraisemblablement souvent liée à un trouble de la circulation sanguine. En effet, même si la cause de la crise est différente, c'est en définitive souvent une contraction puis une dilatation vasculaire qui fait que la douleur apparaît.
- Neurologiques : des compression de certains nerfs (comme le nerf d'Arnold) peuvent déclencher la douleur.
- Musculo-squelettiques : dysfonctionnement vertébral dorsal ou cervical ; tensions musculaires ; tensions de la base du crâne : ces troubles peuvent entraîner par exemple une perturbation du réseau vasculaire ou du système nerveux intéressant le crâne.
- Traumatisme vertébral, de la face, "coup du lapin", naissance
- Psychique : certains facteurs tels que stress, émotion ou contrariétés, peuvent déclencher les crises. Ils n'en sont néanmoins généralement pas responsables.
- Menstruations, ovulation : des tensions des organes gynécologiques peuvent affecter la souplesse de la colonne vertébrale et donc la région cervicale ou la base du crâne.

Traitement :

- Au cours d'un entretien, l'ostéopathe recherche l'origine du symptôme, ses circonstances de survenue, sa fréquence, sa localisation, son antériorité...
- L'ostéopathe corrige les dysfonctions par des manipulations douces, non douloureuses et sans danger : ces manipulations s'appliqueront par exemple au crâne, à la colonne vertébrale, aux épaules, aux viscères...
- L'ostéopathe est formé pour déceler les contre-indications au traitement ostéopathique et adressera son patient, si les circonstances l'exigeaient, à un praticien adapté à la situation.

Chaque personne est unique. Ces informations sont données à titre indicatif.
 
Rémy Colbère - Ostéopathe - Aix en Provence - Droits réservés