LOMBALGIE         MIGRAINES         TRAUMATISMES PHYSIQUES

Présentation de l'ostéopathie

Définition de l’Ostéopathie

L'Ostéopathie est une thérapie manuelle dont le but est de rechercher et de traiter les restrictions de mobilité touchant l'ensemble des structures du corps humain.

Toute restriction de mobilité est susceptible d'entraîner un déséquilibre venant altérer l’état de santé.

Déroulement d'une séance :

Elle dure en général de 45 minutes à 1 heure et comporte :

- Un entretien :

Permet à l'ostéopathe de comprendre la demande de son patient, son parcours, de lire les examens médicaux (radiographies...), mais également de prendre connaissance de certaines maladies pouvant constituer une contre-indication à certaines techniques ostéopathiques.


- Des tests palpatoires :

Ils indiquent à l'ostéopathe quelles structures voient leur mobilité réduite et quel rôle elles tiennent dans le motif de consultation du patient. Pendant cette phase, l'ostéopathe palpe la colonne vertébrale, le bassin, les membres inférieurs, les épaules, l'abdomen, le crâne...


- Le traitement :

Il consiste en une rééquilibration de l'ensemble des structures du corps. L'ostéopathe choisit la technique la plus adaptée à la sensibilité du patient en fonction de ses troubles, son âge, sa morphologie, son état de santé...

Indications :

L'Ostéopathie est indiquée pour les troubles liés au :

- Système locomoteur (os, articulations, muscles) :

Douleurs lombaires, dorsales, cervicales, du bassin, des épaules, des membres inférieurs, tendinites, entorses... Voir Ostéopathie et Lombalgie.


- Système viscéral :

Troubles digestifs, urinaires, gynécologiques, douleurs menstruelles, abdominales.

- Système neurologique :

Douleurs sciatiques, névralgies, céphalées, vertiges...

- Séquelles de traumatisme

Fractures, chutes et chocs violents, et après intervention chirurgicale. Voir Ostéopathie et Traumatismes.

- Nouveau-nés et enfants :

Naissance difficile, médicalisée, troubles du sommeil, pleurs très importants, régurgitations, torticolis congénital... Voir Ostéopathie et Nourrissons.

Formation :

L'Ostéopathie est enseignée en France essentiellement de deux façons :

- Directement après le baccalauréat en 6 ans à temps plein.

- Après un cursus médical ou paramédical, en 6 ans sous forme de séminaires.

Dans ces deux cas, l'ostéopathe ayant terminé sa formation a été formé à l'anatomie, la physiologie, la pathologie médicale et les matières et techniques ostéopathiques.

Il existe également d’autres formations plus courtes. 

Reconnaissance de l'Ostéopathie :

Depuis le 12 Mars 2002, la profession d'Ostéopathe est officiellement reconnue (art. 52bis de la loi sur le droit des malades). Les décrets d’application de cette loi datent, eux, d’Avril 2007. Ils dressent le champ de compétence de l’ostéopathe, précisent quels sont les praticiens autorisés à dispenser des soins ostéopahiques par liste préfectorale (la liste devrait être éditée en Août 2008) et leur conditions d’exercice. Ils imposent également une durée minimum des études à 3 ans après le bac (voir la position du Registre des Ostéopathes de France) et fixent les règles que les établissements d’enseignement aggréés doivent observer.

Cette reconnaissance ne permet cependant pas un remboursement par la sécurité sociale. Mais, de nombreuses mutuelles (et leur nombre augmente sans cesse) remboursent tout ou partie du coût des séances. Voir la liste des mutuelles remboursant l’ostéopathie.

Chaque personne est unique. Ces informations sont données à titre indicatif.
 
Rémy Colbère - Ostéopathe - Aix en Provence - Droits réservés